Ça roule pour le nouveau monde

Chaque année la Caravane Un nouveau monde en marche en France se met en route.
C’est l’occasion d’aller en vélo à la rencontre des acteurs du changement : les agriculteurs bios, déguster des produits bios et locaux, jouer et écouter de la musique, réfléchir sur le nouveau monde en marche… et bien plus encore.

L’objectif : recréer du lien entre producteurs, consommateurs, entrepreneurs et société civile. Ouvrir des temps de rencontre et de réflexion, se reconnecter aux lieux d’où viennent notre nourriture.

Si vos byclos s’endorment sous la poussière dans votre garage, c’est le moment de les réveiller. Un petit coup de graissage, les sacoches qui vont bien sur le porte-bagages, avec la tente igloo qui se déplie d’un clic et se replie en un peu plus que ça, et hop, c’est parti pour de beaux moments d’aventure.

Le parcours débute ce vendredi 21 mai chez nos amis de la Ferme du Mont D’Or au Thou et se poursuit le long de la ligne et de la grande bleue (cliquez sur la carte pour l’agrandir) :

caravane 2015Vous trouverez tous les détails sur la page dédiée d’un nouveau monde en marche.

C’est chez nous, c’est tout près, ça nous tend les bras !

des petits jeunes bien sympathiques

Ils viennent nous voir, de temps en temps.
Oui, même nous, les bios.
A deux reprises, les étudiants d’AgroParisTech, l’institut des sciences et industrie du vivant de de l’environnement, ont choisi le site de la ferme de Saint-Germain pour y faire leurs premières découvertes dans le monde de l’agriculture biologique.
Des jeunes, ambitieux et déterminés, dotés d’un solide CV – n’entre pas à AgroParisTech qui veut ! – dont la présence ici témoigne d’une ouverture et d’une curiosité certaine sur ce qu’un monde fondé sur d’autres valeurs que celles qui se sont largement imposées en occident a à nous offrir.
Deux filles. N’y voyez aucun lien de causalité…

Cette fois, c’est Aurélie qui nous a honorés de son sourire et de sa bonne humeur pendant 4 courtes semaines, ravie d’inaugurer le tout nouveau bungalow dédié à l’accueil de nos visiteurs.

Le mannequinat n’était pas prévu au programme, mais il a fait une incursion spontanée.

Beaucoup de beaux moments de partage, en dehors  des heures de travail effectif, pendant lesquels Aurélie s’est mise avec application au tracteur, à l’administratif et au Pain de Mathilde !

aurélie au façonnage

Mais oui, certains des petits pains présentés sur les étals le mois dernier ont été pétris, façonnées, enfournés ou défournés par ses soins.

Merci, Aurélie, de ton passage radieux.

Nous te souhaitons une excellente soutenance de stage, et une belle poursuite dans ton cursus de vie.

Et reviens nous voir !